Un tiens vaut mieux de deux tu l’auras ! Le guide du voyageur balnéaire

posté par digimood

C’est peut-être la fin de l’été, mais n’imaginez pas que les plages ferment pour autant. Ma grand-mère avait l’habitude de dire : « Eté à l’ombre, automne au soleil » et m’est avis que cette année, ce proverbe tiendra sa promesse.Alors, comme il y a des chances que l’on se retrouve encore sur la plage pour un bon mois, il est de circonstance de vous expliquer rapidement les règles d’usages quant à l’utilisation des drapeaux affichés au poste de secours :
Si vous voyez un drapeau vert, profitez-en ! C’est le drapeau « no soucy », celui qui indique que votre baignade est surveillée et qu’il n’y a pas de danger particulier.
Dans le cas où vous apercevez un drapeau jaune, se baigner ne sera pas de tout repos. En effet, il signifie que la baignade est dangereuse. Toutefois, Pamela et ses collègues veilleront à ce que vous soyez en sécurité.
Par contre, votre journée à la plage risque d’être écourtée si le drapeau rouge pointe son nez. Poséidon déchaîne son courroux et lâche requins, méduses et tsunamis pour vous montrer qu’après tout, c’est lui le maitre de ces lieux.
Au fait, votre zone de baignade surveillée est indiquée par 2 drapeaux bleus.
Oh, et surtout, n’oubliez pas votre serviette !

Comments are closed.